Colonne vertébrale

Au Centre du dos de l'Inselspital, nous sommes spécialisés dans les pathologies de la colonne vertébrale et vous proposons l’ensemble des traitements conservateurs et chirurgicaux disponibles dans ce domaine. Nous disposons d’une expertise particulière dans la réalisation d’opérations microchirurgicales extrêmement peu invasives. Notre priorité est axée sur la protection des tissus et sur un haut degré de sécurité.

9,4 sur 10
Meilleure note dans la recommandation par nos patients
Excellence
Centre EUROSPINE certifié pour les opérations de la colonne vertébrale
Centre du dos
Des spécialistes dans tous les domaines dans une même structure

Pathologies et affections de la colonne vertébrale

Quelles sont les causes du mal de dos ?

Exemple de souplesse ou conception défectueuse - notre colonne vertébrale requière à la fois stabilité et mobilité. Particulièrement à un âge avancé, de plus en plus de personnes souffrent de maux de dos. Des maux de dos, de nuque ou d’épaules occasionnels sont généralement non spécifiques et sans danger. Malgré l’inconfort qu’elles provoquent, la plupart des douleurs dorsales (environ 85 %) sont « inoffensives et non spécifiques » et s'atténuent en l’intervalle de quelques jours à semaines. Toutefois, des douleurs sévères ou d’intensité progressive peuvent être la manifestation d'une hernie discale, d'un canal rachidien étroit, d'un spondylolisthésis ou d'autres affections, en particulier lorsque les maux irradient dans les bras ou dans les jambes.

Le traitement des douleurs dorsales sporadiques – qui ne nécessitent pas d'intervention chirurgicale – est standardisé et généralement efficace.

Les hernies discales

En raison de l’effet amortisseur qu’exercent les disques intervertébraux entre les vertèbres, leur enveloppe fibreuse tend à se fragiliser avec l’âge, l'usure ou particulièrement en présence de prédispositions. Un fragment du noyau discal peut alors migrer au travers de déchirures de l’anneau fibreux, constituant une hernie discale. Selon la localisation des hernies discales, différentes racines nerveuses peuvent être comprimées et endommagées. La chirurgie est rarement nécessaire, du fait que les fragments discaux herniés se résorbent fréquemment de manière significative, voire complète.

La prise en charge habituelle d'une hernie discale repose dans un premier temps sur une thérapie conservatrice durant un maximum de 12 semaines. Une chirurgie est réalisée de manière plus précoce lorsque les douleurs sont exceptionnellement intenses ou lorsque des faiblesses musculaires s’installent. Une opération urgente doit être réalisée en cas de troubles de la fonction de la vessie et des sphincters. La chirurgie est toujours réalisée par un chirurgie expérimenté en microchirurgie, de façon aussi peu invasive que possible. 90 % de nos patients constatent une amélioration de leurs symptômes à long terme.

Canal rachidien étroit - Sténose rachidienne

Le canal rachidien étroit, ou sténose du canal rachidien, est la cause la plus fréquente d'intervention chirurgicale sur la colonne lombaire chez les personnes âgées. La chirurgie est nécessaire lorsqu’un épaississement des ligaments et des articulations intervertébrales dû à l'usure et à la dégénérescence provoque un rétrécissement concentrique du canal rachidien qui comprime les racines nerveuses qui y cheminent. L'opération est réalisée de façon microchirurgicale et consiste à élargir l’espace à disposition pour les nerfs rachidiens. Cette procédure est le traitement de référence absolu (gold-standard), dont l’efficacité est prouvée supérieure à celle du traitement conservateur, et constitue un point d’expertise spécifique de notre clinique. Plus de 80 % de nos patients constatent une amélioration des symptômes à long terme suite à l'opération. Les complications graves sont rares (< 2 %) malgré un âge souvent avancé de la patientèle concernée. Une réduction de l’intensité des douleurs et une amélioration des capacités de marche est souvent observée dès le premier jour postopératoire. Aucune fixation de la colonne vertébrale n'est requise chez 9 patients sur 10.

Glissement de vertèbres ou spondylolisthésis

Le spondylolisthésis est la conséquence d’une instabilité de la colonne vertébrale, par laquelle la vertèbre supérieure glisse vers l'avant par rapport à la vertèbre inférieure. Les modifications dégénératives de la colonne, en particulier chez les personnes âgées, en sont la cause la plus fréquente. L’accentuation de l’instabilité associée aux deux vertèbres impliquées cause alors des douleurs dorsales à l’effort, alors que le canal rachidien étroit coexistant provoque une irradiation des douleurs dans les jambes.

Centre du dos de l’Inselspital

Au centre du dos du Inselspital, les spécialistes de la colonne vertébrale des services de neurochirurgie, d’orthopédie, de physiothérapie, de rhumatologie et d’anesthésie prennent en charge nos patients de manière coordonnée et incrémentale. Chacun des services cités prend en charge les éléments du traitement qui relève de l’expertise de ses spécialistes. Notre philosophie de traitement : aussi précautionneux que possible, jamais plus invasif que strictement nécessaire.